Le cri du cœur d'une infirmière parisienne "Je n'oublierai pas"
blog

Article lu 485 fois
blog - Le cri du cœur d'une infirmière parisienne "Je n'oublierai pas"

Alors que le répit actuel du coronavirus permet à l'hôpital public de reprendre son souffle, une infirmière prévient, elle n'oubliera pas.

C'est dans un long texte sur Instagram que cette jeune infirmière s'est livrée. On peut y ressentir la cicatrice déjà présente de cette crise sanitaire sans précédent. Un personnel soignant soumis à l'épreuve du feu, mais désarmé, meurtri par la difficulté de l'épreuve qu'il vient de traverser. Mais est-ce vraiment une guerre que nous venons de vivre, ou plutôt la chronique d'un accident annoncé ?  Les appels des syndicats hospitaliers tirent la sonnette d'alarme depuis de nombreuses années, sous fond d'étouffement budgétaire systémique. L'Hôpital public français, jadis, fierté internationale, aujourd'hui, colosse au pied d'argile, semble bien pâle à côté de son voisin germanique.  

" Je n’oublierai pas que le gouvernement table sur notre dévouement et notre solidarité pour masquer les carences et gommer ses erreurs." dit notamment @Marm, infirmière en réanimation, sur son compte instagram. 

"Je n'oublierai pas", une rubrique ne nous vous proposons dès à présent. Vous voulez nous écrire et vous souhaitez être publié ? Ecrivez nous à [email protected] Vous êtes soignant, artisan, intermittent, chômeur, fonctionnaire, en activité freelance ou libérale, employé, étudiant... vous voulez nous livrer votre "je n'oublierai pas" , n'hésitez pas à nous écrire avec une petite photo. Nous vous répondrons avant publication. #JeNoublieraiPas


pixel

Nos partenaires ;)

image image image image

Ils parlent de nous :)

image image image image image image image image image
masques